SIGNES D’INFLAMMATION CHRONIQUE ?

ALIMENTATION, STRESS et IG (régulation de votre glycémie)

Pour certains c’est la réaction à une blessure, ou une gencive enflée, mais pour d’autres ce sera un diabète, ou une fibromyalgie par exemple.

Je pourrai la détailler sur cet article, mais je vais laisser le Dr vous l’expliquer.

Ça dure 20 minutes et je pense que tout le monde devrait écouter ce qu’il dit.

3 PRINCIPES à METTRE EN PLACE NATURELLEMENT

7 SIGNES D’INFLAMMATION CHRONIQUE

MAUX DE TÊTE OU MIGRAINES

Ça a été pour moi le plus difficile à calmer. J’ai mis des années avant de comprendre et arrêter mes migraines. Un jour j’avais découvert que le coca me faisait remonter la pente, donc j’ai compris que c’était un manque de sucre ou d’énergie. Depuis que je prends du CBD, je n’ai plus jamais senti une perte d’énergie m’obligeant à prendre un complément alimentaire riche en caféine (Réjuvéniix pour ne pas le citer)

INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES

J’en ai 51 !!

Je mange sans gluten et sans produit laitiers. Ça c’est la base.

J’avais fait le test avant, et la conclusion était qu’il fallait que j’arrête le gluten car il était à la base de tous les problèmes. Je suis même intolérante à la plupart des salades…

Heuresement qu’il suffit juste d’arrêter pour réduire et stabiliser le système immunitaire et nes niveaux d’inflammation.

Plus simple à dire qu’à faire, je sais.

TROP DE GRAISSE AU NIVEAU DU VENTRE

Selon des chercheurs de l’Université de Washington, l’excès de graisse abdominale pourrait être un facteur de processus inflammatoires. L’équipe de recherche a également découvert que les toxines environnementales sont liées au degré de réponse inflammatoire.

Avec des résultats comme ceux-ci, il a été pour moi évident de me bouger. Quand j’ai vu que le poids remontait en flêche, j’ai eu peur. Je sais que l’excès de graisse est un signe de mauvais fonctionnement de mon corps. Du coup, j’ai stoppé net certains aliments. TOUT EST ICI

FATIGUE CHRONIQUE

Certains neuroscientifiques pensent que l’inflammation chronique est directement liée à la fatigue chronique. Ces scientifiques ont découvert un lien biologique entre la réponse inflammatoire du système immunitaire et l’activité dans le cerveau et la moelle épinière. Cette relation permet à l’inflammation chronique d’interférer avec le rythme circadien du cerveau, qui contrôle les cycles veille / sommeil.

Concrètement une fatigue chronique, ça veut dire quoi? ça veut dire que vous avez besoin de caféine en quantité beaucoup trop élevé pour avancer dans votre journée.

Ça veut dire que vous vous traînez ou que vous faites la sieste en vous couchant à 21h30 etccc bref, cette fatigue est clairement significative et pourtant tellement banalisée… méfiez-vous en!

DÉPRESSION OU SYMPTÔMES DÉPRESSIFS

Difficile de dire si la dépression est lié à l’inflammation, mais L’inflammation chronique peut en effet être l’un de ces facteurs. Beaucoup de médecins ont atteint cette conclusion, dont Kousmine, en citant la fréquence dans laquelle les patients diagnostiqués avec la dépression enregistrent des niveaux élevés d’inflammation.

Certains chercheurs ont également prouvés que certains colorants artificiels ou conservateurs présents dans l’alimentation agro-alimentaires (les supermarchés) pouvaient donner ce sentiment de dépression. Si vous rajoutez ça à de la fatigue chronique et des maux de têtes, il y a de quoi être en dépression!

En outre, ces personnes sont plus susceptibles de souffrir d’une maladie liée à l’inflammation, comme la polyarthrite rhumatoïde ou une maladie inflammatoire de l’intestin. Marion Kaplan en parle souvent

PROBLÈMES DIGESTIFS

Des accès fréquents de ballonnements, de constipation, de diarrhée, de gaz, de nausées ou de vomissements sont des signes potentiels d’une réaction inflammatoire élevée.

PEAU ROUGE OU DÉMANGEAISONS

Des niveaux de stress élevés produisent une quantité disproportionnée de produits chimiques inflammatoires – et ceux-ci peuvent affecter la santé de la peau. Les personnes atteintes d’affections cutanées chroniques comme l’eczéma ou le psoriasis peuvent voir leurs symptômes s’aggraver. Il est également possible pour l’inflammation chronique d’inciter l’acné épisodique ou l’enflure et les démangeaisons de la peau.

HB a développé des compléments qui aident lors d’inflammation.

Il existe par exemple le :

Tout est étudié pour prévenir ou soulager ces problèmes d’inflammation (encore faut -il entendre qu’il faut protéger votre microbiot en changeant votre alimentation)

SITE INTERNET OFFICIEL DE LA MARQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment